Xérostomie ou la sècheresse de la bouche

La xérostomie, ou sècheresse de la bouche, touche près d’un adulte sur cinq, plus fréquemment des femmes.

La sècheresse de la bouche semble être un trouble médical bénin, mais si on ne la soigne pas, elle peut être gênante et causer de graves problèmes de santé buccale.

Chez les personnes atteintes de xérostomie, la parole, le goût, la déglutition et l’odorat peuvent être gravement touchés, affectant ainsi leur qualité de vie.

Causes de la sècheresse de la bouche :

La sècheresse de la bouche peut constituer un phénomène isolé, mais elle est le plus souvent causée par un des problèmes de santé sous-jacents suivants :

  • la maladie d’Addison (maladie de l’appareil endocrinien)
  • la cirrhose alcoolique
  • la maladie d’Alzheimer

[sociallocker id= »3625″]

  • la fibrose kystique
  • la dépression
  • la déshydratation générale
  • l’hyperlipidémie
  • l’infection des glandes salivaires
  • l’hypertension non maîtrisée

La sècheresse de la bouche survient également chez les personnes atteintes d’une maladie auto-immune, chez les personnes infectées par le VIH, le système immunitaire s’attaque aux glandes salivaires et en cause l’inflammation.

La sécheresse de la bouche peut survenir en présence de maladies systémiques comme la polyarthrite rhumatoïde.

Le diabète peut causer l’enflure des glandes salivaires, particulièrement des glandes parotides.
Les alcooliques peuvent avoir les glandes salivaires enflées, généralement des deux côtés de la bouche.

La sécheresse de la bouche peut également apparaître chez les femmes en ménopause.

Le syndrome de Sjögren est une maladie auto-immune qui s’attaque par erreur aux glandes productrices de substances humides, entraînant la sécheresse des yeux et de la bouche.

[/sociallocker]

 

La suite de l’article est en bas … Veuillez cherché la mention : Pages 1-2-3- ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *