La vitamine D3 et ta santé

À ce jour, les données scientifiques, principalement issues de revues systématiques, indiquent que des taux sériques de 25(OH)D plus élevés pourraient réduire de manière significative le risque de plusieurs maladies chroniques, y compris les maladies cardiovasculaires, et de certains types de cancers comme par exemple les cancers du côlon et du sein.

La recherche indique également que des taux accrus de 25(OH)D sont associés à un contenu minéral osseux plus élevé chez les adolescents et les enfants plus âgés (de 6 à 18 ans) et à un contenu minéral osseux et à une densité minérale osseuse plus élevés chez les femmes postménopausées et les hommes âgés.

Dans certaines études, des niveaux de vitamine D plus élevés sont également associés à des résultats immunologiques bénéfiques tels une réduction du risque d’infection aiguë des voies respiratoires inférieures. Par ailleurs, la vitamine D semble réduire le risque de sclérose en plaques et est probablement bénéfique pour son traitement.

 

Dans plusieurs pays, le lait est enrichi de vitamine D3. Cette forme de vitamine D est considérée comme étant la plus efficace pour atteindre un état nutritionnel optimal en vitamine D.

Selon une récente méta-analyse de 2012 regroupant des études randomisées comparant les effets de la supplémentation en vitamine D3 et en vitamine D2, la vitamine D3 est plus efficace que la vitamine D2 pour augmenter les concentrations de 25-hydroxyvitamine D sérique (l’indicateur fonctionnel du niveau de vitamine D)1. En effet, des études cliniques ont démontré que la vitamine D3 est deux fois plus puissante que la vitamine D2 pour accroître les concentrations sériques de 25-hydroxyvitamine D et les maintenir plus élevées2-4.

Par ailleurs, des études ont démontré de façon constante que les personnes âgées dont l’apport quotidien était de 400 à 800 UI de vitamine D3 conservaient leur densité osseuse et présentaient moins de fractures. On ne peut en dire autant de la vitamine D2.5

Plusieurs mécanismes pourraient expliquer pourquoi l’activité biologique de la vitamine D3 est supérieure à celle de la vitamine D2. Une explication plausible est que la vitamine D3 a une meilleure affinité pour la protéine de liaison de la vitamine D ainsi que pour le récepteur de la vitamine D. Il a également été suggéré que la vitamine D3 est le substrat préféré pour l’enzyme d’hydroxylase dans le foie5. Ces facteurs sont tous déterminants dans l’activation de la vitamine D dans l’organisme.

Holick et coll. ont toutefois démontré que si un supplément de 1 000 UI de vitamine D2 est administré chaque jour, celui-ci est aussi efficace que la vitamine D3 pour maintenir les taux sériques de 25-hydroxyvitamine D pendant une période de 11 semaines6.

Par ailleurs, il est important de noter qu’en plus de présenter une efficacité biologique plus faible, la vitamine D2 est beaucoup moins stable que la vitamine D3, particulièrement lorsqu’elle se trouve sous forme de poudre cristalline sujette à des variations de température, de taux d’humidité et même de méthode d’entreposage. De plus, le risque de toxicité de la vitamine D2 est plus élevé5.

Par conséquent, en raison des données scientifiques sur la supériorité de la biodisponibilité de la vitamine D3 et de son efficacité pour le traitement et la prévention de l’insuffisance en vitamine D, la vitamine D3 pourrait être la forme privilégiée pour l’enrichissement des aliments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *