origine aromathérapie Huiles Essentiellessecret origine aromathérapie Huiles Essentielles

L’univers de la l’aromathérapie

 

Définition de l’aromathérapie :

L’aromathérapie est le traitement des maladies par l’utilisation des huiles essentielles. C’est une méthode douce qui considère l’homme dans son ensemble : une entité formée du corps, de l’esprit et de l’âme. Chacun de ces trois éléments étant en étroite corrélation avec les autres.

Ce que la médecine et la philosophie asiatiques ont intuitivement pratiqué depuis des siècles est aujourd’hui scientifiquement établi.Les symptômes physiques sont le plus souvent un appel au secours lancé par l’organisme. Isoler l’un de ces trois éléments, c’est se priver d’une partie des moyens d’action à notre disposition.

L’origine de l’aromathérapie :

Le préfixe aroma contenu dans le terme : aromathérapie, dérive étymologiquement du latin «aroma», et du grec «arôma» signifiant arôme. L’Arôme est synonyme d’une odeur agréable, du parfum qui s’exhale des plantes aromatiques. Le suffixe «thérapie» (du grec «therapeia» signifiant soin, cure), indique bien que l’aromathérapie ne se résume pas qu’à diffuser des parfums agréables, juste pour le bien-être ou le plaisir.

L’appellation d’Aromathérapie est actuellement passée dans le langage courant pour désigner l’utilisation pour les soins des Essences, des Huiles Essentielles, des Hydrolats Aromatiques, mais aussi des Huiles Végétales.

L’aromathérapie et le bien être :

En effet, aujourd’hui il est reconnu que le psychisme joue un rôle majeur dans toutes maladies. Un mental fort peut permettre de triompher de certaines maladies graves.

Il existe un lien bien réel entre certaines pathologies organiques et le psychisme: c’est ce que l’on appelle communément les maladies psychosomatiques.

Mais alors qu’est-ce qu’une Huile Essentielle ?

L’huile essentielle est une substance odorante volatile contenue dans les végétaux. Ce n’est pas un corps gras, malgré sa dénomination d’huile.Elle est localisée dans différentes parties de la plante comme les fleurs, les fruits, les feuilles, les tiges, les écorces, les racines, ou les baies. C’est cette substance qui confère à la plante son odeur.

Comment obtient-on les Huiles Essentielles ?

Surtout par extraction. Il existe plusieurs méthodes d’extraction de l’essence des végétaux.

Les deux procédés les plus courants sont :

  • La distillation à la vapeur d’eau : ici trois cuves sont reliées entre elles par de minces tubes. La première cuve reçoit de l’eau et la seconde les plantes. L’eau est doucement chauffée et la vapeur passe dans la cuve contenant les plantes et se charge des principes actifs. Puis elle s’échappe par un long tuyau en forme de serpentin qui baigne dans un récipient d’eau froide. La vapeur, ainsi refroidie, se condense en gouttelettes et arrive dans la troisième cuve: l’essencier.

Les huiles essentielles étant plus légères que l’eau, i l suffit de les récupérer en surface, tandis que l’eau qui se trouve en dessous sera utilisée pour créer des eaux florales et des hydrolats.

  • L’expression mécanique à froid : cette méthode est utilisée pour prélever l’huile essentielle des zestes d’agrumes qui sont brisés mécaniquement. Les huiles essentielles ainsi obtenues sont incolores ou jaunes, mais les nuances sont très variées, pouvant aller du jaune verdâtre au brun rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *