Tout sur l’ostéoporose

Définition :

L’ostéoporose est une affection du squelette. Les signes caractéristiques sont une réduction de la masse osseuse et des modifications de la structure de l’os, qui devient poreux. Pour cette raison, les os s’affaiblissent et se fracturent plus facilement. Ces fractures touchent principalement les os des vertèbres, des hanches et des mains.

Comme l’ostéoporose reste très longtemps asymptomatique, des fractures spontanées sans choc externe peuvent en être la première manifestation. L’ostéoporose affecte principalement les femmes à partir de la ménopause ; les hommes peuvent cependant aussi être touchés.

D’après l’OMS, l’ostéoporose fait partie des dix maladies les plus fréquentes et constitue un des plus importants problèmes de santé publique.

Vous souffrez peut-être d’ostéoporose, mais comprenez-vous vraiment quels en sont les effets sur les os ?

Il n’y a pas qu’une seule cause d’ostéoporose. Il existe plutôt un certain nombre de facteurs qui peuvent contribuer à l’apparition de cette maladie. Couramment désignés comme étant des facteurs de risque, ces facteurs semblent jouer un rôle dans l’apparition de la maladie.

Chez les femmes, la perte osseuse peut se produire assez rapidement dans les 5 à 10 années suivant la ménopause, en raison de la baisse du taux d’œstrogène. La diminution de la masse osseuse et le vieillissement sont deux facteurs de risque de fractures.

Les os se renouvellent continuellement. Certaines cellules spécialisées de l’organisme, les ostéoclastes, ont comme principale fonction de détruire l’os. Les ostéoblastes, un autre type de cellules, produisent quant à eux la matière osseuse. Dans des os sains, il y a un équilibre entre l’activité de ces deux cellules. Chez les personnes atteintes d’ostéoporose, les ostéoclastes rongent les os plus rapidement que les ostéoblastes n’arrivent à en former, ce qui entraîne une perte osseuse nette.

L’ostéoporose cause des changements permanents aux os. Le squelette est composé de deux types d’os. L’os cortical est la paroi externe et dure. L’os trabéculaire est la structure interne, d’apparence spongieuse. Comme vous pouvez le voir sur ces deux images, l’ostéoporose peut mener à l’amincissement de l’os cortical aussi bien que de l’os trabéculaire, ce qui accroît les risques de fractures.

comparaison entre os sain et os ostéoprotique

Ostéoporose : les facteurs protecteurs

  • Une activité physique adaptée (marche, gymnastique, danse, tai chi, qi gong, yoga…).
  • Une alimentation équilibrée avec supplémentation en calcium et vitamine D si besoin.
  • L’absence de tabac et d’excès d’alcool.
  • Une exposition de la peau (bras, visage, décolleté) régulière et raisonnable au soleil.
  • Un poids stable avec quelques rondeurs.
  • Une ou plusieurs grossesse

Ostéoporose : les facteurs de risque

  • Une maladie chronique (polyarthrite rhumatoïde), diabète (de type I et II), hyperthyroïdie.
  • Une prise prolongée de corticoïdes (pendant plus de trois mois).
  • Certains traitements contre le cancer du sein, l’épilepsie, la dépression et l’ulcère digestif.
  • Un antécédent familial (fracture ostéoporotique chez l’un des parents).

2 Responses to Tout sur l’ostéoporose

  1. loka

    Comment on peut prevenir l arrivé d’une ostéoporose … sachons que j’ai des antécédents familles !! Y a t il des methodes sures et plutôt naturelles issus de médecine naturelle

  2. Love

    malheureusement les médecins très au courant des risques, ne proposent pas la prévention : PATIENTES ou PATIENTS devons “pleurer” auprès de notre généraliste, ou de notre rhumatologue, afin de pouvoir obtenir une ordonnance pour passer une ostéodensitométrie osseuse. La dernière que j’ai passée : il y a 5 ans et les résultats n’étaient pas bons…..Aggravation de mon état, par rapport à celle passée 3 ans plus tôt. Quant à mon dosage pour la vitamine D, le résultat était de 5. Malgré ces mauvais résultats, je n’ai pas pû obtenir des ampoules de vitamines D. De plus, je souffre depuis 1997, suite à une intervention de hernie discale L5-S1 qui m’a laissé une fibrose douloureuse. Je suis sous morphine. Il y a 2 ans on m’a découvert une autre hernie discale. Vu le résultat de la 1ère, je ne me ferai pas opérer. J’ai bénéficié, pendant 6 ans, de séjours d’hospitalisation en Centre Hélio Marin à CERBERE (66) Les résultats étaient fantastiques, mais, depuis 2006, l’établissement n’accepte plus les patients n’habitant pas la région. C’est scandaleux. Je coûte plus cher à la S.S., maintenant car lorsque j’effectuais ces séjours bénéfiques, j’avais une amélioration de 7 à 8 mois. Désolée d’avoir dévié un peu du sujet…….MAIS QUAND ON SOUFFRE EN PERMANENCE et qu’aucune solution ne vous est apportée, il y a de quoi être amère et d’en vouloir “à la terre entière”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *