Spondylarthrite Ankylosante et Alimentation

La spondylarthrite ankylosante (SPA) est une maladie proche de la polyarthrite rhumatoïde. C’est un rhumatisme inflammatoire chronique qui touche surtout la colonne vertébrale (lombaires) et les articulations du bassin. Cette maladie évolue par crises très douloureuses. Avec le temps, elle cause une ankylose vertébrale.

« la spondylarthrite est une maladie auto-immune que l’on peut contrôler par l’alimentation »

Quelle est l’origine des douleurs qui se manifestent au cours de la spondylarthrite ankylosante ?

Les douleurs de la spondylarthrite ankylosante résultent de l’inflammation d’une structure anatomique bien particulière : la zone où s’attache le disque intervertébral sur les vertèbres (les enthèses). les médecins n’ont pas de réponse définitive. Toutefois il y a une hypothèse génétique (l’antigène HLA-B27 est présent chez environ 95% des patients atteints de spondylarthrite ankylosante) mais cette hypothèse n’explique pas la totalité des cas ce qui laisse penser que des facteurs environnementaux interviennent également.

Le Dr Seignalet, médecin biologiste montpelliérain, a mené plus de 15 années de recherche sur les maladies chroniques auto-immunes. Il a étudié les mécanismes de la spondylarthrite ankylosante pour pouvoir proposer un traitement de la maladie.

L’hypothèse auto-immune :

Selon cette hypothèse, la spondylarthrite ankylosante serait une maladie auto-immune, caractérisée par une réponse immunitaire cellulaire et/ou humorale dirigée contre diverses cellules ou constituants de l’individu, en l’occurrence ici, les enthèses. Sa théorie pour expliquer la spondylarthrite ankylosante est la même que pour la polyarthrite rhumatoïde. C’est l’alimentation moderne qui est en cause, la consommation en grande quantité de produits nouveaux auxquels ne touchaient pas nos ancêtres du Paléolithique, qui induirait une hyperperméabilité de l’intestin grêle. Du fait de cette hyperperméabilité, des macromolécules alimentaires ou bactériennes réussiraient à passer à travers la muqueuse intestinale et gagneraient les articulations lombaires. Ces macromolécules déclencheraient une réaction immunitaire (activation des globules blancs) causant inflammation et douleur.

Spondylarthrite Ankylosante

La solution proposée par Dr Seignalet : s’attaquer à la spondylarthrite en changeant d’alimentation, apporter à l’organisme les aliments qui lui sont adaptés et exclure ceux qui lui sont inadaptés, à savoir ceux qui sont susceptibles de produire des macromolécules qui polluent l’organisme.

Voici leurs recommandations alimentaires :

• éviction du gluten ;

• éviction des laitages ;

• consommation d’une huile équilibrée en acides gras oméga-6 et oméga-3 ;

• cuisson à la vapeur douce ;

• prise de compléments alimentaires.

La méthode Seignalet est un ensemble de pratiques alimentaires saines et équilibrées qui a pour objectif de soigner efficacement et durablement la spondylarthrite ankylosante. Elle obtient des résultats probants depuis plus de 20 ans et de très nombreuses personnes ont été soulagées.

Il ne s’agit pas d’un remède miracle. Il s’agit plutôt de privilégier les aliments et modes de cuisson les mieux adaptés au fonctionnement de l’organisme. Le but est de réduire la quantité de toxines arrivant dans le corps et de permettre à l’organisme de se défendre et vaincre la maladie.

Cette méthode s’est avérée efficace pour de nombreux patients et représente un véritable espoir pour celles et ceux qui souffrent de spondylarthrite ankylosante.
Attention :

Une alimentation saine est un aspect important du bien-être et un facteur d’équilibre dans la vie. Aucune étude ne montre que certains aliments permettent de guérir la spondylarthrite ankylosante, mais de saines habitudes alimentaires peuvent améliorer votre état de santé général.

Une alimentation équilibrée et une bonne nutrition peuvent réduire votre risque de maladies cardiaques et de diabète de type 2, augmenter votre niveau d’énergie et renforcer vos muscles et vos os. Une alimentation saine peut également vous aider à maintenir un poids santé, un bienfait important puisque l’excès de poids peut augmenter le stress auquel sont soumises les articulations.

Voici quelques conseils pour adopter de saines habitudes alimentaires :

•  Consommez entre 8 et 10 verres d’eau par jour.
•  Réduisez la quantité de sel, de gras et de sucre dans votre alimentation.
•  Apprenez à contrôler les portions que vous consommez. Remplissez la moitié de votre assiette de fruits et de légumes, le quart de viande ou de substituts et l’autre quart de produits céréaliers.
•  Optez pour des légumes vert foncé ou orange, des viandes maigres et des céréales de grains entiers.
•  Limitez votre ingestion d’alcool.

4 Responses to Spondylarthrite Ankylosante et Alimentation

  1. pirozzini chantal

    C’est bien tout ça, mais si je vous suis, je ne sais pas ce que je vais manger, sachant que je suis déjà au régime sans résidus pour une rch.

  2. Mori

    Ceci est une pub

  3. laila

    Il y a t il des aliments a prendre et des autres a éviter? Est que notre alimentation peut participer a réduire notre spondylarthrite ? Aider moi

  4. bijou

    Bonsoir j’ai éviter les laitages j’ai pris du lait d’amandes ou de chèvre mais rien na changé mais crise,Mon rhumato me dit qu’aucun regime ne changera cela…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *