Le syndrome de fibromyalgiecôlon irritable

L’intérêt du régime sans gluten dans la fibromyalgie et côlon irritable

Si vous souffrez de syndrome du côlon irritable (irritable bowel syndrome) et de fibromyalgie, vous pourriez avoir la maladie cœliaque. Un régime sans gluten peut alors soulager vos symptômes, et pas seulement digestifs.

———————————————————–

Le syndrome de fibromyalgie :

est une forme de fibromyalgie où la douleur et la raideur dans les muscles, les tendons et les ligaments partout dans le corps s’accompagne d’autres symptômes généralisés comme la fatigue, les troubles du sommeil ou le sommeil non réparateur, les troubles de l’humeur et les difficultés cognitives comme une mauvaise mémoire ou un « brouillard » mental. La cause demeure inconnue. La fibromyalgie atteint le plus souvent les femmes d’âge moyen, mais elle peut toucher aussi bien les hommes que les femmes et les personnes de tous âges.  La dépression, l’anxiété et les troubles du sommeil ont tous été associés à la fibromyalgie.

Les causes de syndrome de fibromyalgie

On ne sait toujours pas ce qui cause la fibromyalgie. Par contre, on sait qu’en présence d’un stress psychologique, d’une entorse ou d’une activité musculaire excessive, les symptômes peuvent empirer.

Bien que divers facteurs – y compris les blessures physiques, les infections comme la maladie de Lyme et l’exposition aux toxines – aient été pointés du doigt comme la cause du syndrome de fibromyalgie, rien ne confirme que ces facteurs y contribuent vraiment. Selon certaines études, les personnes atteintes de fibromyalgie ont souvent une humeur changeante et peuvent devenir déprimées ou anxieuses; toutefois, on ne sait pas si ces humeurs sont le résultat de la fibromyalgie ou si elles ont un lien avec la cause.

Des chercheurs examinent l’hypothèse selon laquelle les personnes sont atteintes de fibromyalgie parce que leur corps interprète la douleur de façon anormale. Cette notion est en fait considérée comme une explication plausible de cette affection. Par ailleurs, l’hérédité pourrait jouer un rôle dans la fibromyalgie et augmenter le risque d’en être atteint. Des études ont révélé que 28 % des enfants de femmes atteintes de fibromyalgie le sont également.

———————————————————–

Le syndrome du colon irritable :

est un désordre qui implique la douleur abdominale, les crampes, des ballonnements aussi bien que des changements dans les selles normales – la constipation ou la diarrhée, ou une alternance des deux. Les personnes avec le syndrome du colon irritable expérimentent souvent de l’anxiété et de la dépression.

Des millions de personnes ont au moins une de ces conditions. La fibromyalgie affecte 5 millions d’adultes aux États-Unis et un estimé de 25 millions à 45 millions de personnes aux États-Unis ont le syndrome du colon irritable.

Si vous avez la fibromyalgie ou le syndrome du colon irritable, vous pouvez aussi avoir l’autre :

Dans une étude, 32% des personnes avec le syndrome du colon irritable avait aussi les symptômes de la fibromyalgie, comparée avec 4% des personnes qui n’avaient pas le syndrome du colon irritable. Une autre étude a montré que la fibromyalgie arrivait chez les personnes avec le syndrome du colon irritable et les études ont estimé que 32% à 70% des personnes avec la fibromyalgie avaient eu d’abord les critères du syndrome du colon irritable.

———————————————————–

C’est le message contenu dans une nouvelle étude. Les chercheurs ont examiné 104 personnes qui souffraient de fibromyalgie et de syndrome du côlon irritable, et les ont comparées avec 125 personnes qui avaient un diagnostic de syndrome du côlon irritable mais pas de fibromyalgie. Dans les deux groupes, les femmes étaient très largement majoritaires. L’âge moyen était de 51 ans.

L’étude a révélé que les personnes atteintes à la fois de syndrome du côlon irritable et de fibromyalgie ont les moins bons scores dans les tests mesurant la qualité de la vie, la fatigue et les troubles gastro-intestinaux que celles qui ne souffrent que de syndrome du côlon irritable.

Sept personnes du groupe syndrome du côlon irritable/fibromyalgie ont reçu un diagnostic positif de maladie cœliaque, soit 6,7% du groupe étudié. Ils n’avaient jamais reçu ce diagnostic auparavant. Ce pourcentage peut sembler faible. Mais il faut rappeler que la prévalence de la maladie cœliaque dans la population générale n’atteint pas 1%. Ce qui signifie que les personnes souffrant à la fois de fibromyalgie et de syndrome du côlon irritable ont près de 9 fois plus de risque d’avoir cette maladie.

La maladie cœliaque est une intolérance au gluten, un groupe de protéines de plusieurs céréales dont le blé. L’éviction du gluten est le seul remède connu.

Dans cette étude, une fois que les participants diagnostiqués cœliaques ont commencé à manger sans gluten, ils ont connu « une amélioration remarquable des symptômes digestifs et systémiques », écrivent les chercheurs.

Jean Seignalet de son côté rapporte 90% de succès chez ses 80 patients fibromyalgiques qui ont suivi un régime sans lait ni gluten. Il semble donc qu’un tel régime améliore les patients même s’ils ne sont pas cœliaques.

Les commentaires sont fermés.