Médecine traditionnelle chinoise - moxibustionvotre Médecine traditionnelle chinoise - moxibustion

Médecine traditionnelle chinoise : moxibustion

La moxibustion est une méthode de soin utilisée en Médecine Traditionnelle chinoise et fait référence à l’élément Feu dans la Théorie des 5 éléments. On utilise le moxibustion à savoir la chaleur sur une zone spécifique du corps pour rééquilibrer un dyssfonctionnement énergétique. Si cette technique est encore peu connue chez nous, le principe de soin par la chaleur n’a pourtant rien de nouveau. Nous connaissons tous les bouillottes, les cataplasmes, les infra-rouges… Mais, plutôt que d’appliquer la chaleur sur une zone large du corps, la moxibustion la concentre sur un point d’acupuncture précis, correspondant à une fonction ou organe du corps. Les moxas ont des propriétés chauffantes et asséchantes. Les réactions physiologiques à la chaleur des moxas entrainent en outre une augmentation de l’immunité générale de l’organisme.

 

En Médecine Traditionnelle Chinoise, les maladies chroniques, comme les rhumatismes par exemple, ou provoquées par le froid ou l’humidité sont soignées efficacement par les moxas. En Chine la moxibustion prédomine donc naturellement dans les régions les plus hautes et les plus froides, d’où elle est d’ailleurs originaire. Le mot moxibustion vient du japonais « mogusa » qui signifie « herbe à brûler ». Les moxas sont fabriqués à partir de feuilles d’armoise séchées et réduites en poudre, auxquelles sont parfois incorporées d’autres herbes choisies pour leurs propriétés médicinales.

L’armoise est aussi appelée « herbe des médecins » par les chinois. Utilisée sous forme de moxa, elle régularise le cours d’énergie des méridiens et stimule les fonctions des organes. La moxibustion peut être utilisée seule ou combinée au Tuina. Les moxas se présentent sous forme de cônes ou de rouleaux. La méthode utilisée lors d’une séance de moxibustion est choisie en fonction du patient et de sa pathologie et doit être adaptée à sa sensibilité. Pour que le traitement par les moxas soit le plus efficace, il doit être répété plusieurs fois par semaine. Comme il n’est pas toujours évident de se rendre autant de fois par semaine chez votre praticien, vous pouvez tout simplement apprendre à pratiquer la moxibustion chez soi. Votre acupuncteur vous expliquera où et de quelle manière utiliser les moxas. Et, pour vous faciliter la vie, il pourra même vous marquer l’emplacement du ou des points à chauffer. De cette manière, vous serez en mesure de pratiquer la moxibustion à domicile. Il existe des rouleaux d’armoise de fabrication chinoise ou française de qualité équivalente.

 

L’action globale de la moxibustion est une multiplication des globules blancs. Le nombre de globules blancs est même multiplié plusieurs fois lors des séances de moxibustion.

Le sang humain est constitué de liquide plasmatique et d’éléments solides : les globules rouges et les globules blancs.

Les globules blancs( ou leucocytes) détruisent les bactéries lors de leur pénétration dans l’organisme. De ce fait ils contribuent à la défense contre les agressions microbiennes dans la mesure où ils sont sains et bien équilibrés en nombre.

Depuis toujours, les Chinois utilisent la moxibustion pour traiter les infections bactériennes. Sous l’effet de la moxibustion, la protéine hypodermique se transforme par la chaleur, en histotoxine. Ainsi, cette substance chimique et les huiles essentielles que contiennent le moxa contribuent à l’augmentation du nombre de globules blancs et permettent une légère alcanisation du sang. En même temps, le moxa stimule la circulation du sang. La hausse du nombre de globules blanc permet de prévenir les infections, et le sang ainsi alcanisé aide l’organisme à être en bonne forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *