L’apithérapie : médecine des abeilles

Basée sur des connaissances traditionnelles mises au point depuis la nuit des temps, l’apithérapie appartient à l’ensemble des médecines dites « naturelles », par l’utilisation des produits de la ruche (miel, propolis, gelée royale, pollen, cire), associés ou non aux huiles essentielles de plantes, à des fins médicinales.

D’après le papyrus de Thèbes, datant de 1870 avant J.C, déjà les égyptiens utilisaient les produits de la ruche pour soigner et nourrir leurs enfants. Hippocrate les utilisait dans de nombreuses préparations et remèdes, et les recommandait en usage externe pour le traitement des plaies.

Des études du monde entier témoignent depuis très longtemps de leurs effets thérapeutiques incontestables : protéines, vitamines, oligo-éléments, sucres, sels minéraux… Toutes ces précieuses molécules contenues dans le miel, la gelée royale, le propolis, le pollen, la cire d’abeille. Véritables « extraits de jouvence », concentrés d’énergie, médicaments ou antibiotiques naturels, les abeilles mettent toute la force de la nature au service de notre santé.
Le miel

Le miel est excellent pour renforcer les défenses immunitaires et lutter contre les maux de gorges, surtout s’il est associé au propolis. Associé à la gelée royale, il aide à retrouver la forme et le tonus. Grâce à sa grande richesse en sucres, le miel est aussi très bon pour la peau : adoucissant, hydratant, tonifiant, il nourrit les cellules de la peau et aide à leur multiplication. On peut l’utiliser pour tous types de peaux, et notamment pour les peaux matures et fatiguées. Par ses vertus cicatrisantes et antiseptiques, le miel est aussi recommandé pour les peaux acnéiques. Le miel est aussi indiqué en shampoing ou en masque revitalisant pour les cheveux.

Attention : Si vous privilégiez un achat « à la ruche » assurez vous qu’il s’agisse bien de miel non chauffé, non pasteurisé et extrait à froid.
La propolis

Cette substance, aux qualités exceptionnelles, est recueillie par les abeilles au début du printemps. Elle provient de la fine pellicule recouvrant les bourgeons de certains végétaux comme les pins, les aulnes, les peupliers, etc… Mélangée à leurs sécrétions salivaires et à de la cire, cette résine végétale servira de désinfectant pour la ruche. Une colonie d’abeilles peut produire entre 100 et 300g de propolis par an. Des études scientifiques ont prouvé, dans les années 80, que la propolis renforce le métabolisme cellulaire. Rouge, marron ou verte, la propolis a des vertus reconnues antivirales, anticancéreuses et antibactériennes, antiseptique et antimicrobienne. La propolis rajeunit les cellules et stimule les sens.
La gelée royale

Comme son nom l’indique, la gelée royale est l’aliment de la ruche réservé à la reine. Les larves d’abeilles royales sont nourries à la gelée royale pendant les cinq premiers jours de leur vie. La reine, elle, en aura durant toute la durée de sa vie et son poids en sera multiplié par 1250, et sa vie multipliée par 44 par rapport à une ouvrière ! Véritable « nectar de la ruche », elle est riche en acides animés, acides gras, vitamine B5, et bien d’autres molécules encore, mine d’or de substances dynamisantes. Anti fatigue et remonteur de moral, Une étude clinique menée en 2005 par le CHU de Nantes a mis en évidence les bienfaits de la gelée royale et ses effets très positifs sur l’humeur. En aromathérapie cosmétique, elle est ventée pour ses vertus antiseptiques, excellent régulateur pour les peaux acnéiques. Stimulante et revitalisantes, la gelée royale contribue à rajeunir les traits et réduire les tâches de pigmentation liées à l’âge.
Le pollen

Le pollen, du mot grec « palè » signifie farine ou poussière. Ce sont de minuscules grains de forme plus ou moins ovale, dont le diamètre se calcule en micromètres, contenus à l’extrémité des fleurs (dans les étamines). Très riche en substances nutritives, mais aussi en vitamines, notamment vitamine C et vitamine PP, et en antioxydants. Le pollen a des vertus calmantes, décongestionnantes et nutritives. On l’utilise en aromathérapie cosmétique pour les peaux fragiles, fatiguées ou matures, et aussi pour lutter contre la chute des cheveux.

Attention : Il est important de savoir que l’utilisation du pollen dans les produits cosmétiques peut favoriser des réactions allergiques, surtout chez les sujets sensibles. Ne négliger pas de faire un test de réaction allergique avant son utilisation.
La cire d’abeille

La cire d’abeille est constituée par les « dépôts » des parois des alvéoles de la ruche. C’est la matière première universelle pour réaliser des baumes et crèmes cosmétiques naturelles car elle s’incorpore idéalement au karité et aux huiles végétales. On peut aussi l’utiliser pour réaliser des bougies naturelles parfumées aux huiles essentielles. Par contre, privilégiez une cire d’abeille blanche extra pure, obtenue par filtration (la cire jaune contient des impuretés !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *