la physiothérapie comme traitement de la spondylarthrite ankylosantephysiothérapie traitement spondylarthrite ankylosante

l’efficacité de la physiothérapie comme traitement de la spondylarthrite ankylosante

La spondylarthrite ankylosante est une maladie rhumatismale inflammatoire qui touche essentiellement la colonne vertébrale et le bassin. Cette spondylarthrite ankylosante se manifeste habituelle dans la deuxième et troisième décennie de la vie. Elle est trois fois plus fréquente chez l’homme que chez la femme.

La spondylarthrite ankylosante est liée dans le 90% des cas à la présence d’un antigène particulier : le HLA-B27. Les causes de la spondylarthrite ankylosante ne sont pas formellement identifiées. Toutefois il existe de forts soupçons qu’il y ait une composante immunitaire et génétique dans le développement de la maladie. Au cours de cette maladie, on assiste tout d’abord à une érosion du cartilage articulaire puis à son remplacement par du tissu fibreux. Ce dernier va s’ossifier et former des ponts rigides entre les articulations concernées.

L’efficacité de la physiothérapie dans le cas de la spondylarthrite ankylosante :

La physiothérapie peut jouer un rôle important dans le maintenir ou l’amélioration du mouvement au niveau de la colonne vertébrale, améliorant ainsi la condition physique et réduisant la douleur.

En sollicitant des revues scientifiques spécialisées, on a pu trouver plusieurs études médicales. Voici les conclusions de quelques une :

  • selon quatre études, qui ont comparé des exercices individuels ou supervisés et l’absence totale de traitement. Il a été observé que les programmes d’exercices individuels et supervisés permettent d’obtenir une amélioration plus importante du mouvement de la colonne vertébrale que l’absence de traitement (ces programmes d’exercices ont été suivis pendant deux à six mois).

 

  • Trois autres études, ont comparé la réalisation d’exercices à domicile et la réalisation d’exercices au sein de groupes supervisés. Il a été observé que les exercices réalisés en groupe améliorent davantage le mouvement de la colonne vertébrale et le bien-être général, mais pas la fonction physique rapportée personnellement, par rapport aux exercices réalisés à domicile (ces exercices ont été réalisés pendant trois semaines à neuf mois et comprenaient du renforcement musculaire, des exercices de gymnastique, de l’hydrothérapie, des activités sportives et des étirements).

 

  • Une autre étude a comparé deux groupes ayant réalisé des exercices en groupe une fois par semaine pendant 10 mois, mais un des groupes est également allé dans un centre balnéaire pour trois semaines de physiothérapie. On a constaté que l’hydrothérapie plus les exercices en groupe hebdomadaires améliorent davantage la douleur et le bien-être général par rapport aux exercices en groupe hebdomadaires seuls.

 

  • L’autre étude a comparé la balnéothérapie et les exercices quotidiens par rapport aux exercices quotidiens seuls et une autre étude a comparé la balnéothérapie et l’hydrothérapie. Ces deux études ont montré des améliorations après le traitement pour plusieurs résultats, mais aucune différence significative entre les groupes n’a été rapportée.

 

  • Enfin, Une étude a comparé un programme d’exercices expérimental de quatre mois et un programme conventionnel. Les deux groupes ont connu une amélioration, mais le groupe d’exercices expérimental a enregistré une amélioration plus grande concernant la mobilité de la colonne vertébrale et la fonction physique que le groupe d’exercices conventionnel.

 

la physiothérapie et le traitement spondylarthrite ankylosante

Conclusion : la physiothérapie et la spondylarthrite ankylosante

La physiothérapie ou les exercices sont utiles pour les personnes atteintes de spondylarthrite ankylosante. Il est prouvé que les programmes d’exercices, réalisés à la maison ou supervisés, sont plus favorables que l’absence d’exercice (il entrainent une amélioration du mouvement et la fonction physique). Alors que les exercices en groupe sont plus bénéfiques que les exercices réalisés à domicile, ils améliorent le mouvement et le bien-être général.

4 Responses to l’efficacité de la physiothérapie comme traitement de la spondylarthrite ankylosante

  1. omar

    La physiothérapie est bonne dans plusieurs cas et surtout en cas de spondylarthrite ankylosante mais en de hors des épisodes douloureuses et inflammatoires.

  2. moi

    Merci de partage … je ss aussi malade .. j j’espère que un traitement efficace et deffinitive de cette spondylarthrite ankylosante voir la lumière un jour

  3. FreeB

    Comment savoir si notre traitement fonctionne? Nous ne voulons pas perdre notre temps, ni celui de nos patients. La physiotherapie devrait etre un atout pour le systeme de sante, pas un boulet. Apres des dizaines d’annees passees a recolter des donnees dans ma pratique clinique, j’aimerais vous faire connaitre mes reflexions sur la maniere d’obtenir des resultats efficaces dans vos traitements.

  4. Terra

    Je me suis presenter a un clinique apres un accident de travaille (entorse Lombaire) des le debut jai sentie les gens de cette clinique tres prix par mon probleme il se sont assie avec moi et expliquer toute les possibilites envisagable et mon aide non comme un client mais plus comme un ami (tout en etant tres professionel) meme si ces dans le cadre dune blessure je suis tres content davoir ete a cette endroit un gros merci a toute lequipe de Physio Boisbriand pour toute les soins et petit conseil qui mon beaucoup aider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *