Comment traiter les toux grasses par l’homéopathie

Définition de la toux :

La toux est un réflexe naturel qui permet d’évacuer les mucosités, les substances irritantes et les germes pathogènes. Il s’agit d’une forme convulsive d’expiration également utilisée par l’organisme pour recracher un corps étranger ou un aliment qui est passé dans la trachée. Cependant, puisqu’elle provoque des projections de gouttelettes de salive, la toux constitue un facteur de contagion.

Les symptômes de la toux :

Il existe principalement quatre formes de toux dont la toux sèche, la toux chronique, la toux grasse et la toux médicamenteuse. Également appelée toux aiguë, la toux sèche n’est que de courte durée et n’occasionne pas l’évacuation de mucus.

Cependant, pouvant être spasmodique, elle augmente l’ampleur des lésions situées au niveau de la gorge. La toux sèche est différente de la toux chronique. Cette dernière peut perdurer pendant plus de 8 semaines et s’accompagne le plus souvent d’une respiration sifflante, d’une expectoration et/ou d’une dyspnée à l’effort. Même sans refroidissement, elle est fréquente et répétitive.

Ce sont surtout les fumeurs qui sont sujets à des toux chroniques. La toux grasse, quant à elle, est soit aiguë soit chronique et permet de libérer les voies respiratoires. Elle se caractérise également par une expectoration. Enfin, pour ce qui est de la toux médicamenteuse, elle résulte de la prise d’un médicament.

Comment soulager une toux grasse ?

Si la toux grasse est d’origine asthmatique, administrer au patient, trois fois par jour, 5 granules de Blatta orientalis 9 CH – s’il a plus de 3 ans – et 3 granules de Blatta orientalis 9 CH – s’il a moins de 3 ans et ce jusqu’à amélioration de l’état de santé.

Dans le cas où les toux grasses sont accompagnées d’importante expectoration de mucus et sont à l’origine d’une haleine fétide, prendre 5 granules de Mercurius solubilis 7 CH, toujours 3 fois par jour.

En outre, lorsque la toux s’aggrave au grand air et que le malade est sujet à des nausées et/ou éprouve beaucoup de difficultés à expectorer, lui donner 5 granules d’Ipeca 5 CH tous les quarts d’heure jusqu’à ce qu’il y ait expectoration.

Enfin, le malade peut utiliser Drosera 5 CH, à raison de 3 granules 4 fois par jour, ou Cocus cacti 5 CH, à raison de 3 granules 6 fois par jour, pour venir à bout des toux grasses spasmodiques.

on peut aussi : Ferrum phosphoricum : Température peu élevée chez sujet faible, présentant facilement des alternances de congestion et de pâleur du visage – Toux d’abord sèche, douloureuse, avec brûlures dans la poitrine – ou en position couchée – Ensuite expectoration peu importante, jaune, parfois striée de sang – Epistaxis facile.

Pulsatilla : Toux sèche la nuit qui oblige à s’asseoir – Toux grasse le jour avec mucosités épaisses, jaunâtres – Amélioration par le mouvement et à l’air frais.

lpeca : Toux spasmodique aggravée au grand air et par le mouvement – Elle devient vite grasse par grande accumulation de mucus dans les bronches, avec râles fins disséminés – Toux dyspnéisante et émétisante- Nausées avec langue nette ou peu chargée et importante salivation – Tendance aux épistaxis.

Antimonium tartaricum :Râles fins ou humides de gros calibre, traduisant la présence d’une grande quantité de mucus comme IPECA, mais d’apparition plus tardive dans révolution – L’expectoration est très difficile ou impossible – Le malade est affaibli, pâle, somnolent, dyspnéique – La langue est chargée.

Mercurius solubilis :Toux grasse productive, avec expectoration muco-purulente – Aggravation nocturne à la chaleur du lit – Frissons à fleur de peau – Transpiration visqueuse, nocturne qui n’entraîne pas de soulagement – Signes buccaux caractéristiques : langue large, flasque, étalée, gardant l’empreinte des dents sur les bords, salivation, haleine fétide.

Quand consulter un médecin ?

Si une toux persiste pendant plusieurs jours, il vaut mieux consulter un médecin. Il en est de même si le mucus éjecté contient du sang ou que sa couleur est inhabituelle. Par ailleurs, si la toux dure 2 mois, survient fréquemment la nuit et/ou le jour et/ou entraîne une forte fièvre, une perte de poids ou des maux de tête, il est également recommandé de venir en consultation médicale.

One Response to Comment traiter les toux grasses par l’homéopathie

  1. kissde

    Agreable surprise cette petite découverte karrement roots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *