Tout savoir sur l’angine et mal de gorge

Physiopathologie de l’angine :

L’angine est une inflammation du tissu lymphoïde amygdalien et/ou de la muqueuse oropharyngée. La symptomatologie associe fièvre, dysphagie et rougeur de l’oropharynx (angine érythémateuse), parfois accompagnée d’un enduit blanchâtre (angine érythématopultacée).

On distingue :

  • l’angine à streptocoque caractérisée par un début brutal, une dysphagie intense, parfois une otalgie réflexe, pas de toux, une fièvre élevée, un érythème pharyngé intense, un purpura du voile, un exsudat, des adénopathies satellites sensibles, une possible éruption scarlatiniforme et d’éventuels troubles digestifs chez l’enfant notamment.
    NB : l’épidémie d’angine à Streptocoque survient surtout en hiver et au printemps.
  • L’angine virale, qui peut survenir toute l’année, est caractérisée par un début plus progressif, une dysphagie modérée, une toux, un coryza, un enrouement, d’éventuelles diarrhées, des arthralgies et myalgies, des vésicules (coxsackie, herpès), parfois une éruption évocatrice (syndrome pied-main-bouche) et une conjonctivite.

Épidémiologie de l’angine :

Environ 9 millions d’angines sont diagnostiquées chaque année en France. Le pic d’incidence des angines à Streptocoque se situe entre 4 et 15 ans, le risque est plus faible avant 3 ans et exceptionnel après 45 ans.

Étiologie de l’angine :

60 à 90 % des angines sont d’origine virale. A contrario, 25 à 40% des angines de l’enfant ainsi que 10 à 25% des angines de l’adulte sont bactériennes et dues au streptocoque β-hémolytique du groupe A (SGA). Plus rarement, le bacille diphtérique, des gonocoques et bactéries anaérobies peuvent être à l’origine d’angines bactériennes.

Complications de l’angine :

Des syndromes post-streptococciques avec Rhumatisme Articulaire Aigu (RAA) ainsi que des Glomérulonéphrites Aigües (GNA) ou des complications septiques loco-régionales peuvent survenir même si, de nos jours, ils se font rares dans les pays industrialisés. La mise en oeuvre d’une antibiothérapie, lorsqu’elle est justifiée, permet de les prévenir.

angine et mal de gorge

Traitement de l’angine :

Il est recommandé de prescrire une antibiothérapie dans le cas d’angines à Streptocoque A pour lesquelles le Test de Diagnostic Rapide (TDR) est positif chez les patients de plus de 3 ans (en dehors des très exceptionnelles infections à Corynebacterium diphteriae, Neisseria gonorheae et à bactéries anaérobies).

  • L’amoxicilline est l’antibiotique de 1ère intention (à raison de 50 mg/kg/j chez l’enfant et de 2 g/j chez l’adulte en 2 prises quotidiennes pour une durée de 6 jours).
  • Cefpodoxime chez l’enfant et Cefpodoxime ou Céfuroxime-axétil ou Céfotiam chez l’adulte, en cas d’allergie aux pénicillines mais sans allergie aux céphalosporines.
  • Azithromycine, Clarithromycine ou Josamycine en cas d’allergie à l’ensemble des bêta-lactamines (pénicillines et céphalosporines).
  • Un traitement par antalgique-antipyrétique peut être associé ; mais ni les AINS à dose anti-inflammatoire ni les corticoïdes ne sont recommandés en l’absence de données établissant leur intérêt dans ce contexte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *